zone-cine.fr. Cinema TV Forum Membres Quizz Articles Vidos Partenaires
CINEMA TV FORUM MEMBRES QUIZZ ARTICLES VIDEOS PARTENAIRES
  ConnexionInscription
 >>> CINEMA
1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Action Aventure Comédie Documentaire Drame Enfants Fantastique Horreur Musical Thriller

Rechercher un film ou un artiste :
 
1900's 1910's 1920's 1930's 1940's 1950's 1960's 1970's 1980's 1990's 2000's
Film Série TV Court métrage Telefilm Direct to video Spectacle Pièce de théatre Concert

 >>> RESUME DU FILM : INCEPTION

Inception

Le site officiel

Inception


Titre original : Inception  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
(Consulté 2061 fois)
Genre : Action (Film) (USA-ROY) Durée : 147mn Année de production : 2009
Sortie cinéma le : 21/07/2010




Dom Cobb est, plus qu'un as de la cambriole, un maître absolu dans l'art périlleux de -L'extraction-, qui consiste à s'approprier les plus précieux d'une personne en les tirant de son subconscient pendant qu'elle rêve et que son esprit est plus vulnérable. Ce talent rare a fait de lui un allié très prisé du milieu de l'espionnage industriel, mais aussi un fugitif contraint de parcourir la planète après avoir perdu tout ce qu'il avait de plus cher. C'est alors qu'on lui offre une chance de se racheter. Une ultime mission qui pourrait lui rendre sa vie d'avant, mais à une seule condition : réussir l'impossible, - L'inception-. Il ne s'agit plus cette fois de voler une idée, mais au contraire de l'implanter dans le cerveau de la victime. Si Cobb et son équipe de spécialistes y parviennent, ce sera alors le crime parfait. Mais malgré tous les préparatifs et toute son expertise, les -incepteurs- devront affronter un ennemi redoutable et inattendu, qui semble devancer leurs moindres gestes. Un ennemi que Cobb lui seul aurait pu prévoir...



 >>> CASTING DU FILM : INCEPTION


 Réalisateur(s) :

 Acteur(s) :

 Scénariste(s) :

 Monteur(s) :

 Directeur de la photographie(s) :

 Compositeur(s) :

 Décorateur(s) :



 >>> FILMS DANS LA MEME CATEGORIE QUE INCEPTION

Dark cityDark city  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 1997
Un homme se réveille, amnésique, au côté d'une femme assassinée. Innocent, il va devoir échapper à la police ainsi qu'aux êtres doués de pouv...
ExistenzExistenz  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 1999
Existenz est un nouveau jeu virtuel qui va révolutionner le monde de par son réalisme. Mais la démonstration organisée par les concepteurs dérape...
MatrixMatrix  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 1998
Thomas Anderson est un informaticien qui travaille dans un service administratif la journée mais devient un pirate informatique la nuit. Il est un jo...
Mission : impossibleMission : impossible  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Action (USA) 1996
Une équipe d'agents secrets est envoyée à Prague avec comme mission de récupérer une disquette. Mais ils se retrouvent piégés par la CIA qui te...
Passé virtuelPassé virtuel  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 1998
Alors qui a réussi à créer une machine permettant de se projeter dans un autre monde, Hannon Fuller est assassiné. Douglas, son associé, mène l'...
Shutter islandShutter island  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Drame (USA) 2008
Teddy Daniels et Chuck Aule, deux marshals des États-Unis envoyés sur une île lointaine des côtes du Massachusetts afin d’y enquêter sur la mys...
The cellThe cell  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 2000
...
Total recallTotal recall  Ajout rapide dans ma collection Gérer dans ma collection 
Fantastique (USA) 1990
Toutes les nuits, Doug rêve de la même chose : il a un accident mortel sur Mars en compagnie d'une femme qui n'est pas son épouse. Pour en finir av...

 >>> CRITIQUE DU FILM : INCEPTION

Il y a 2 critiques sur ce film (note moyenne : 63%)
fada (le 03/12/2011 75%)
Voir les autres critiques de fada
Très beau film, réussi à tout les niveaux, compliqué à suivre mais très prenant. Une oeuvre très riche, de celle qui vont susciter adoration ou haine suivant les cas, et qui peut conduire à plusieurs interprétations. Comme dans Matrix on retrouve des histoires à plusieurs niveaux, agrémentés de quelques jolies scènes d'actions.


PVaccaro (le 10/08/2010 50%)
Voir les autres critiques de PVaccaro
American dreams Issu de l’imagination de Christopher Nolan, auteur notamment de Memento et de Batman begins, Inception avance comme film hybride et torturé, à l’image de ses tout premiers plans qui montrent une mer agitée et un personnage échoué sur la rive. Le film semble résulter d’un drôle de mélange des genres, comme situé au carrefour de Solaris (Tarkovski et Soderbergh), d’Existenz (Cronemberg) et de Matrix (les frères Wachowski) auxquels on aurait rajouté une petite pincée de James Bond agrémenté d’une pointe de film d’arts martiaux. Inception, derrière un habillage commercial attirant, brille en effet davantage par son envie de grandeur visuelle voire sa prétention cinématographique que par la pertinence de son propos. Le film ne manque pourtant pas de moyens : une pléiade d’acteurs impressionnante, Hans Zimmer pour la musique, une belle photographie et des procédés de tournage à la pointe de la technologie - Inception sort en IMAX dans certaines salles équipées, un procédé de projection de plus en plus répandu qui vaut le détour) - ainsi que des effets spéciaux exceptionnels. Côté acteurs, le contrat est rempli : Di Caprio confirme une fois encore son talent entouré de nombreux seconds rôles auxquels le scénario a fait la part belle. L’image, sophistiquée et travaillée, évoque un monde désespéré et désenchanté, tel qu’il existait déjà dans The Dark Knight, le chevalier noir, précédente réalisation de Nolan. L’intérêt principal du film reste essentiellement visuel, présentant de beaux passages où le cinéaste crée des univers surréalistes et oniriques dans lesquels on retrouve parfois l’esprit du « film noir ». Ralentis séduisants et ostentatoires, gros plans accrocheurs, le metteur en scène filme dans l’excès, à la recherche de l’intensité et de la démesure. On aime parfois. En revanche, difficile de suivre Nolan dans ses scènes d’action filmées caméra à la main durant lesquelles il est presque impossible de suivre l’action. Difficile également de s’intéresser à son scénario d’une complexité incroyable qui demanderait quatre visionnages avant d’en comprendre le sens. Difficile enfin de ne pas s’exaspérer de la musique d’Hans Zimmer omniprésente, tapageuse et assourdissante qui finit par passablement irriter le spectateur. Cette sorte de grand opéra surnaturel et outrancier, ne permet à aucun moment à la question essentielle d’émerger : celle de la différenciation entre le monde de l’illusion, des rêves et celui de la réalité. La vieille question de Descartes, (« quand je suis éveillé qu’est-ce qui me prouve que je ne suis pas entrain de rêver ? »), est tout juste effleurée par un film préoccupé par sa richesse formelle et son soucis d’en mettre plein la vue. Le cogito de Descartes est ici largement minoré au profit d’un monde d’impression et d’émotions. Dans Solaris, Tarkoski puis Soderbergh, se demandaient comment les souvenirs et les rêves pouvaient être un chemin d’immortalité et de renaissance. Ces grands films abordaient la question de la mémoire de l’autre et de sa vie au-delà de sa mort. Dans Inception, les voyages dans les rêves et le subconscient, servent un scénario axé principalement sur des enjeux économiques et financiers, à l’exception de la relation entre Cobb et Mall, sa femme décédée. Le film parvient très difficilement à prendre un peu de profondeur et d’épaisseur spirituelle. L’univers onirique devient prétexte pour laisser place à un déchaînement d’hyper violence qui, face au puritanisme américain et aux codes de censure, trouve dans le contexte des rêves sa justification. Inception, malgré son aspect formel séduisant, ne peut donc pas dissimuler longtemps sa fascination aliénante pour les grands thèmes du cinéma américain : le pouvoir, la violence, la puissance économique.



 >>> DEPOSER VOTRE CRITIQUE SUR LE FILM : INCEPTION


 Veuillez svp :
     - déposer une critique en développant un minimum votre avis ("c'est nul" ou "c'est génial" n'a pas grand intérêt).
     - écrire de façon compréhensible (éviter le langage "SMS" ).
     - être respectueux envers les autres membres du site et les artistes.

 Merci d'avance.


Votre pseudo : S'inscrire ?
Votre note : (0-100%)
Votre critique :
DVD

 Contactez nous  || Recommandez le site  || Devenez Partenaire || Mentions légales
Revenir en haut|| Site en page d'accueil  || Ajouter à vos favoris 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expépérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK